plateau de charcuterie et de fromages accompagnés de deux verres de vins

Which wine to serve with which cheese? Should we favor red wine when it comes time to take out your cheese board? Domaine du Goût answers its questions to give you the best advice during your gourmet evenings with family or friends.

Haltes aux idées reçues : Formage = vin rouge. Bien qu'il soit vrai que la plupart des fromages se marient avec le vin rouge, l'accord n'est pas toujours le meilleur des choix. Opter pour un vin blanc permettra souvent d'harmoniser les goûts et de mettre certains fromages et vins beaucoup plus en valeur. L'accord fromage et vin rouge n'est pour autant pas à proscrire. Certains fromages comme le cantal, le Beaufort, ou plus surprenant, le reblochon sont très bien mis en valeur par l'association avec un vin rouge. Par exemple, vous pouvez très bien servir avec votre Beaufort un vin rouge vif et pour un cantal ou un Saint-Nectaire un vin rouge léger. Pour un parfait accord vin rouge/fromage nous vous conseillons des vins jeunes, légers ronds, et peu tanniques.

Les fromages frais 

Les fromages frais comme les fromages blancs, le chèvre frais, la faisselle, mozzarella, et feta sont à servir avec des blancs très secs, pas trop complexes et relativement simples.  Un vin de Savoie de jacquère, un Petit-Chablis, ou encore des bourgognes blancs tels que le bourgogne aligoté.

Les fromages à pâtes molles à croûte lavée

Les fromages à croûte lavée à l'eau salée qui leur donne une couleur rouge-orangée comme l'époisses, le munster, le livarot, le maroilles, langres ou encore le pont l'évêque sont des fromages difficiles à marier avec le vin. Qui dit fromages puissants en goût, dit associant avec des vins tout aussi puissants. Pour ce type, on peut se tourner vers des rouges assez musclés comme les Bourgogne, grands crus ou non, ou bien un Côte-Rôtie. On peut également se laisser tenter par une association plus risquée avec un vin moelleux possédant une belle acidité comme un riesling vendanges tardives ou encore un chenin de la Loire qui iront très bien avec le munster ou l'époisses.

Les fromages à pâtes molles à croute fleurie

Les fromages à pâtes molles à croute fleurie. Sont les formages dont au cours de l'affinage un duvet de moisissure appelé "fleur" se développe autour du fromage. Elle donne un fromage à pâte molle arborant une fine croûte blanche et feutrée. Le camembert, le coulommiers, le brie, le chaources, ou encore le brillat-savarin font partie de ces fromages. Comme les formages à croûte lavée, ils sont assez difficiles à marier. Pour ne pas prendre de risques, on opte pour un vin blanc sec pas trop aromatique. Si vous tenez absolument à servir du rouge, optez pour un vin léger de type gamay par exemple (un beaujolais ou un sancerre pas trop boisé). L'accord idéal pour ce genre de fromages restera le champagne, majoritairement à base de chardonnay.

Les fromages à pâtes pressées cuites

Les fromages dit à pâtes dures, cuit à plus de 50° sont des fromages traditionnellement fabriqués en montagne l'été, puis descendu dans la vallée l'hiver. On retrouve dans cette catégorie : le comté, le Beaufort, l'abondance, l'emmental, le gruyère, et la tomme de Savoie. Pour eux, l'accord dépendra surtout de l'âge et de l'affinage. Pour les fromages jeunes on choisit des vins blancs secs de type vin de Savoie, chardonnays du Jura ou encore bourgogne. Sur des fromages plus affinés on peut choisir des vins plus puissants comme les vins jaunes du Jura qui iront parfaitement avec un vieux comté par exemple. Enfin, un beau champagne sera un accord parfait et donnera une pointe d'originalité.

Les fromages à pâtes pressées non-cuites

C'est la catégorie qui regroupe le plus grand nombres de variétés. Ces fromages pressés mécaniquement avant ou après moulage sont ensuite salés par immersion dans un bain de saumure ou par frottage. Ils ne sont jamais chauffés à plus de 50°. Parmi les plus connus : le reblochon, le cantal, le saint-nectaire, le salers, la mimolette, ou encore la tomme de brebis. Pour les accompagner, on privilégie un vin rouge ni trop tannique, ni trop boisé. Un beaujolais ou un rouge de la Loire seront parfaits. Les vins blancs fonctionnent aussi très bien, comme ceux de la Vallée du Rhône ou du Roussillon. Le reblochon lui se mariera parfaitement avec un vin blanc sec peu aromatique comme les vins de Savoie, les bourgognes et chablis. Pareil pour les tomes de brebis, qui peuvent néanmoins s'accorder avec un palette plus large comme le jurançon, ou les vins de la Loire.

Les fromages à pâtes persillées

Ces fromages comme le roquefort, la fourme d'Ambert, le bleu d'Auvergne ou encore le bleu de Gex sont à ne surtout pas accorder avec du vin rouge. En effet, leurs goûts iraient très mal avec le goût de moisissure. Cependant, toutes les nuances de blanc sont recevables pour ces formages. L'association roquefort et vin moelleux reste un classique indétrônable. Veillez simplement à éviter un vin trop riche en sucre qui pourrait devenir indigeste avec le gras du fromage. Les vins doux naturels de type rivesaltes, banyuls ou porto peuvent également se révéler être un bon accord. Enfin, si vous préférez opter pour un vin blanc sec, un vin du Roussillon ou encore un Chateauneuf blanc sont de très bons choix. Pour conclure, si vous décidez d'élaborer un plateau de fromages avec différents types et que vous ne voulez servir qu'un seul vin, choisissez plutôt un vin blanc et sélectionnez-en-un qui ira avec la majorité des fromages présents. Un Bourgogne chardonnay pas trop boisé ou un vin blanc de la Vallée du Rhône par exemple. Un champagne blanc de blancs ou extra brut pourra aussi être un bon compromis.