La Saint-Patrick : fêtez la plus célèbre tradition irlandaise !

Fête de la Saint-Patrick

 

La Saint Patrick est une fête populaire irlandaise. Elle se tient le 17 mars de chaque année et célèbre Saint-Patrick, le saint patron des irlandais. 

Domaine du Goût change de registre pour vous parler d’une fête où la boisson reine est la bière ! 

Les origines de la Saint-Patrick 

La Saint Patrick est une fête irlandaise d’origine chrétienne. Elle est l’opportunité pour les irlandais de célébrer leur culture et leur histoire. 

Qui était Saint-Patrick ?

Cette célébration tire son nom d’un écossais dont le véritable nom était Maewyn Succat. Il sera nommé plus tard « Saint Patrick ». Évangélisateur au Vème siècle de l’Irlande, il est célèbre pour avoir converti l’Irlande au christianisme. En effet, il aurait réussi à expliquer le concept de Sainte Trinité aux irlandais. Et, plus particulièrement aux seigneurs du Royaume d’Irlande grâce au trèfle à 3 feuilles lors d’un sermon au Rock de Cashel. Cette histoire a majoritairement modelé l’Irlande aujourd’hui puisque de nos jours le pays est en grande partie catholique. De plus, c’est grâce à cela que le trèfle devient l’un des principaux symboles de l’Irlande ! Chaque année les irlandais accrochent un trèfle à leur boutonnière en souvenir de cet héritage religieux.

L’AUTRE LÉGENDE

Une légende raconte également que Saint-Patrick aurait accompli l’exploit de chasser tous les serpents d’Irlande en les convaincant de se noyer dans les eaux bordant le pays. Cependant, un dernier serpent subsistait. L’histoire veut que Saint-Patrick montra une petite boîte au serpent dans laquelle il lui demanda de rentrer. Le serpent quant à lui déclara qu’il était trop imposant pour rentrer dans la boîte et que celle-ci était trop petite pour le contenir, mais Saint-Patrick lui affirma l’inverse. Après de longs argumentaires, le serpent décida d’entrer la boite afin de démontrer à Saint-Patrick qu’il se trompait et que la boîte était bien trop petite pour qu’il puisse tenir dedans. Une fois rentré dans la boîte Saint-Patrick la ferma immédiatement et la jeta à la mer. Cette légende est plus probablement une métaphore et une référence à l’éradication des croyances païennes irlandaises pour la conversion au christianisme.

Les traditions 

On célèbre la fête le 17 mars afin d’honorer le jour anniversaire de la mort de Saint-Patrick l’évangélisateur de l’île verte. Ce jour est aussi l’occasion pour les irlandais d’accueillir le printemps.

A l’inverse de ce qu’on pourrait croire, la Saint Patrick n’est pas la fête nationale irlandaise ! En effet, c’est une fausse croyance notamment répandue dans les pays étrangers et dans les médias de croire que la Saint-Patrick est la fête nationale de l’Irlande. Et pour cause, l’Irlande ne possède pas de fête nationale à proprement parler comme le 14 juillet en France ou encore le 4 juillet au Etats-Unis.

Cette célébration est une fête religieuse instaurée par l’Eglise chrétienne au XVIIème siècle. Très respecté par les irlandais, elle est présente en Irlande, en Irlande du Nord et sur l’île de Montserrat. Elle est comparable avec par exemple la Saint-Andrew célébrée en Ecosse.

UN JOUR DEVENU Férié  

C’est en 1903 que le jour de la Saint Patrick est déclaré férié grâce au Bank Holiday Act de 1903, acte prit par le Parlement du Royaume-Uni. Quand la Saint-Patrick tombe un dimanche elle est déplacée au lundi. Les citoyens irlandais peuvent donc bénéficier de tous les jours fériés actés par le gouvernement auxquels ils ont droit.

Ce jour est d’abord un événement patriotique est festif qui célèbre l’Irlande et tous ses aspects.  

La Saint-Patrick possède une popularité bien ancrée en Irlande depuis le Xème siècle. C’est avant tout l’enthousiasme crée par le gouvernement irlandais et le côté festif de la célébration qui fait la popularité de cette fête. Une popularité dans le pays. Mais également à l’étranger auprès des irlandais expatriés et, de plus en plus chez les non-irlandais.

Comment se fête la Saint-Patrick ?

Chaque 17 mars la Saint-Patrick est essentiellement fêtée dans les rues, les pubs et tous les lieux festifs et chaleureux où il est possible de trinquer en l’honneur des irlandais et de l’Irlande.

C’est tout le pays qui vit au rythme de cette fête à travers l’organisation d’immenses parades, de concerts et de sessions de musiques traditionnelles en pleine air dans les rues. C’est aussi l’occasion de déguster des pintes de Guinness et autres bières irlandaises. Mais aussi de manger des plats typiquement irlandais tel que des cornish pasties (chaussons fourrés à la viande et aux légumes). Ou encore de la Shepherd’s pie (un hachis parmentier irlandais à la viande). 

Au programme, chanter, danser, et se déguiser ! En effet, l’un des symboles de la Saint-Patrick est de se vêtir et pourquoi pas de se peinturlurer de vert. Certains même se déguisent en leprechaun, traduisez par lutin, célèbre créature du folklore irlandais symbole de l’Irlande au même titre que le trèfle, le vert, et la harpe celtique. D’autres encore font le choix de se déguiser tout simplement en Saint-Patrick !

La Saint-Patrick vue par les étrangers

Rappelons qu’il n’y a pas besoin d’être irlandais pour fêter la Saint-Patrick ! En Irlande, les irlandais célèbrent la Saint-Patrick avec qui le veut, on peut ainsi être adopté comme irlandais de cœur ! Alors si vous décidez de passer la Saint-Patrick à Dublin et surtout d’assister à la mythique Grande Parade sur O’Connel Street soyez rassuré par l’accueil chaleureux des habitants !

En dehors des frontières de l’Irlande, cette fête est surtout vue comme la célébration de ce qui fait l’Irlande à savoir : les trèfles, la musique irlandaise, la bière, et la couleur verte.

La consommation de la bière de façon excessive est très largement présente dans l’esprit collectif lorsqu’on évoque cette fête. Cependant cette consommation est encouragée par les brasseries qui réalisent un énorme bénéfice du fait de cette célébration. En effet, en 2018 près de 13 millions de pinte de Guinness avaient été consommé dans le monde le jour de la Saint-Patrick.

La Saint-Patrick à travers le monde 

Il faut savoir que la première célébration de la Saint Patrick ne s’est pas tenue en Irlande mais aux Etats-Unis dans la ville de Boston en 1737. Il a fallu attendre 1931 pour que la première parade ait lieu dans le pays de la Guinness.

Cette fête possède de nombreux adeptes partout dans le monde. C’est par l’intermédiaire des expatriés et descendants de nombreux irlandais que la plus emblématique de leur fête s’est démocratisé.

Les Pays qui célèbrent la Saint-Patrick

Ce sont les Etats-Unis qui comptent la plus forte communauté d’irlandais suite à l’immigration résultant de la Grande Famine en Irlande entre 1845 et 1852. En conséquence beaucoup de grandes villes américaines notamment celles de la côte Est célèbrent avec ferveur la fête irlandaise. Boston par exemple ou encore Chicago qui chaque année teint sa rivière la Chicago river en vert depuis plus de 40 ans.

C’est à New-York qu’on retrouve la plus grande parade de la Saint-Patrick. Elle prend place sur la célèbre Vème avenue et réunis plusieurs centaines de milliers de personnes. L’événement fêté dans la ville depuis 1762 est devenu avec le temps un événement gigantesque. Il est désormais l’un des événements les plus attendus par les américains chaque année.

La saint Patrick se fête au Canada, et c’est à Montréal que depuis 1824 est accueilli la plus grande parade du pays.

A Buenos Aires et en Argentine en général on retrouve également une grande communauté de descendants d’irlandais. L’Irlande a également été le seul pays européen à soutenir l’Argentine durant la guerre des Malouines en 1982. C’est également le pays d’origine du célèbre amiral de la marine de guerre argentine Guillermo Brown. Toutes ces raisons font que la Saint-Patrick est fêtée dans ce pays d’Amérique du Sud. Depuis 2009 c’est l’ambassade d’Irlande en Argentine qui organise les célébrations dans les principales villes du pays.

En France, de nombreux Pubs célèbrent l’événement. Des concerts sont aussi organisés dans plusieurs villes afin de faire découvrir la musique et les coutumes de cette patrie qui fascine tant !

Et le vin dans tout ça ?

Connue pour ses bières et ses whisky, l’Irlande l’est beaucoup moins pour ses vins. Et pourtant, le pays en produit !

En effet, même si l’ensoleillement en Irlande n’est rien de comparable à celui d’autres pays producteurs de vin comme la France ou encore l’Italie. Des producteurs ont réussi l’exploit de produire des vins sur l’île au temps pluvieux.

En Irlande, le vin s’apparente cependant davantage à de l’Hydromel. On y incorpore en effet des ingrédients tels que du miel et des épices.  Un résultat étonnant bien loin de nos vins traditionnels.

C’est dans le comté de Cork à Kinsale que l’on recense le seul et unique domaine traditionnel irlandais. Le « Thomas Walk Vineyard » « , vignoble du vigneron Thomas Walk. Cet homme d’origine allemande a fait le pari fou il y a 37 ans de faire du vin en Irlande. Pari réussi ! C’est notamment grâce à lui et ses vins rouge issus du cépage Rondo que le pays est inscrit sur la carte viticole mondiale aujourd’hui.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *