Les Trois Glorieuses de Bourgogne

Les trois glorieuses

En 1934, la Confrérie des Chevaliers du Tastevin instaure les Trois Glorieuses, manifestation culturelle célébrée le 3ème weekend de novembre. Cet événement représente le rendez-vous viti-vinicole de la Bourgogne avec le monde. C’est à ce moment que le sort du nouveau millésime est fixé. La première des Glorieuses est célébrée le samedi au Château du Clos de Vougeot avant de se poursuivre le dimanche par la vente de vin la plus célèbre au monde, la Vente des Hospices de Beaune. Ces Trois Glorieuses prennent fin avec le dernier événement le lundi, à savoir, la Paulée de Meursault.

Première glorieuse : Le Clos de Vougeot

Tout commence le troisième samedi de novembre au Château du Clos de Vougeot. Né au XII siècle de la volonté des moines de protéger leurs vignobles. L’actuel château Renaissance datant du XVIème siècle avec ses pierres de taille, ses larges celliers et ses immenses pressoirs horizontaux en bois massif datant des XIIe et XIVe siècles est le lieu de prestige choisi pour une soirée d’exception ! 

En effet, c’est là que se déroule la réunion du plus grand chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin et un dîner de gala au château. Au programme, une fanfare de cors de chasse accueille les invités venus du monde entier, robe longue de soirée et smoking exigés. 

Deuxième glorieuse : La Vente des Hospices de Beaune

Le dimanche qui suit a lieu la très célèbre vente des Hospices de Beaune à l’Hôtel-Dieu de Beaune. Cette grande vente de charité permet de récolter des fonds afin d’aider les hôpitaux, et d’autres associations caritatives. Chaque année, les tonneaux de vins s’arrachent pour plusieurs milliers d’euros. Le record absolu notamment pour la pièce du président (vin unique proposé par les Hospices de Beaune), date de 2015 où, un acheteur anonyme a obtenu pour la somme de 480 000 euros un fût de Corton Renardes Grand Cru.

Troisième Glorieuse : La Paulée de Meursault

Le lundi, se déroule la Paulée de Meursault. La tradition était d’organiser un repas à la fin des vendanges. Patrons et ouvriers agricoles se réunissaient alors pour fêter la fin de ce dur labeur tout en partageant un moment de convivialité. Aujourd’hui, cette Troisième et dernière Glorieuse est un grand repas où se retrouvent l’ensemble des vignerons, des négociants, des clients et amoureux du vin. Ce repas prend place dans la cuverie du Château de Meursault et plus de 730 invités ont la chance d’y être conviés. Il commence à 13h et s’étire ensuite sur toute l’après-midi. Le repas est payant mais chacun apporte son vin , sa pépite afin d’épater les convives. Au total c’est en moyenne plus de 60 crus qui sont dégustés. Et c’est ainsi que se clôt par la Paulée de Meursault le weekend des Trois Glorieuses, événement unique, cher au patrimoine bourguignon !